Découvrir les pierres gemmes : tout savoir sur les pierres fines et précieuses

labradorite, une pierre fine

Bague, boucles d’oreilles, pendentifs, bracelets, ou bijoux piercing, les pierres ornent et mettent magnifiquement en valeur toutes les sortes de bijoux. Ces gemmes se divisent en deux catégories que sont les précieuses et les fines. Comment différencier les deux ?

D’où vient l’appellation gemmes précieuses et fines ?

Pour tout savoir sur les pierres fines et précieuses les plus communément rencontrées dans le lapidaire et dans la bijouterie, rendez-vous sur cette encyclopédie en ligne. Accessible au grand public, leurs fiches techniques sont des plus complètes qui soient et vous donneront de précieux détails sur les caractéristiques de chaque pierre. Avec ce site, les aigue-marines, les pierres de lune, les rubis, les quartz roses et autres n’auront dorénavant plus de secret pour vous.

Que ce soit pour les bijoux en or, en argent, en platine, en rhodium, sans oublier les fantaisies… Près d’une cinquantaine de gemmes sont aujourd’hui utilisées dans la création et dans la confection de bijoux. Ce sont des minéraux avant toute chose entièrement naturels, mais surtout aussi réputés pour leur dureté. Autrement, il serait quasiment impossible de les tailler et de leur donner des formes. Par la suite, en fonction de leur pureté, de leur transparence et de leur grande rareté, ces pierres peuvent être qualifiées de fines ou de précieuses.

À rappeler que cette distinction existait déjà dans l’Antiquité. Et il va de soi que les pierres de synthèse et reconstituées n’en font pas partie. Ainsi, seulement au nombre de quatre dont notamment le diamant, le rubis, le saphir et l’émeraude, les gemmes précieuses sont encore aujourd’hui les plus prisées et les plus chères du marché. Certaines sont même qualifiées de véritables joyaux. C’est par exemple le cas du Régent, un des plus beaux diamants blancs du monde.

Qu’appelle-t-on réellement gemmes fines ?

Comme il est de plus en plus difficile de trouver les gemmes précieuses, leurs prix ne cessent d’augmenter. C’est pourquoi depuis quelques années, les gemmologistes, les lapidaires et les bijoutiers jettent de plus en plus leur dévolu sur les pierres fines. Et pareillement aux pierres précieuses que sont les diamants, aux émeraudes ou encore aux saphirs, ces pierres se déclinent également en brut, taillées ou polies.

rubis, pierre précieuse

D’ailleurs, lorsque la tourmaline, la calcédoine bleue ou le péridot sont d’une exceptionnelle beauté, notamment les qualités AAA, leur valeur dépasse souvent largement celle de certaines précieuses. Ces pierres peuvent être alors vendues très cher. Mais quoi qu’il soit, ces gemmes restent des fines dans la mesure où leur dureté est tout simplement inférieure aux précieuses.

Il faut aussi parler de leur côté cristallin et de leur transparence. Plus précisément, à quelques exceptions près, la majorité de ces minéraux laissent facilement passer la lumière. Sinon, les gemmes fines sont aussi disponibles dans un très large choix de couleurs pour ne citer que le jaune, le marron, le pourpre…

Attention toutefois, même si dans de nombreux pays, leur appellation de pierre semi-précieuse est encore de rigueur, cette étiquette est désormais interdite en France. L’objectif est ici d’éviter toute forme de confusion avec les vraies gemmes précieuses. Enfin, il est à noter que l’ambre, une résine fossilisée végétale, ainsi que les perles naturelles ou de culture sont aussi considérés comme des pierres fines.

Écrit par Elsa le dans Style

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : dtjagyzbri